Versailles: le 2 février à Paris

Samedi 02 février : les Stylos Rouges de Versailles rejoignent leurs collègues des académies de Créteil, Paris et même de Rouen, d’Orléans et de Lille. Plus de 200 personnes étaient présentes devant le ministère de l’Education Nationale, un samedi après-midi, en pleine période de grippes et de grands froids!
Malgré le pacifisme des Stylos Rouges armés seulement de leurs chansons, slogans et peluches, les manifestants ont vite été cernés par la police et tenus à rester immobiles.

Les Stylos Rouges ont alors érigé un autel mortuaire, symbole de toutes nos craintes par rapport à l’avenir de l’Education Nationale. Car les enseignants, plus qu’en colère, s’ils s’indignent de leurs salaires si misérables, se battent avant toute chose pour sauver notre école de la République, une école gratuite, égalitaire et performante,…, et non une école de la pénurie, une école mise à mal par cet éternel consensus libéral visant la construction d’un système à deux vitesses. « Ci-gît l’éducation », voilà notre triste constat!

Les Stylos Rouges ont porté le deuil ce 2 février d’une école qu’on malmène, en espérant que le Ministère de l’Education Nationale saura se montrer à l’écoute et … “bienveillant”.
Les Stylos Rouges de Versailles
previous arrow
next arrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *